Résoudre un problème de basse pression de l’eau

Pas de pression d’eau, que faire ?

 

Si lorsque vous ouvrez vos robinets de l’eau en coule, c’est parce qu’elle est acheminée par un système de tuyaux d’eau potable. La pression de l’eau, exprimée en bars, est la force que l’eau exerce sur la tuyauterie. Avant votre compteur, la pression de l’eau est fixée par la compagnie d’eau dont vous dépendez (elle est souvent de 3 bars), elle peut parfois être plus importante dans certaines villes. Votre souci est que votre pression de l’eau est devenue tout à coup trop faible ? Elle ne coule plus aussi fort qu’avant ? Plusieurs raisons peuvent être à l’origine d’une basse pression de l’eau. Grâce aux étapes suivantes, vous pourrez facilement comprendre d’où vient le problème.

La première chose à faire est de vérifier le compteur d’eau. Vous pourrez ainsi savoir si le problème de pression touche l’eau chaude comme l’eau froide car s’il ne concerne que l’eau chaude, le problème peut venir de votre chauffe-eau. Si vous avez effectué des travaux de rénovation juste avant que ce souci de pression d’eau ne se manifeste ce sont peut-être ces travaux qui empêchent le compteur de fonctionner correctement et vous empêche donc d’avoir un bon débit.

Si le compteur indique que la pression est bonne, vous devez alors vous intéresser au robinet d’alimentation principal. Vérifiez que la poignée est dans la bonne position, qu’il est bien ouvert. Dans le cas contraire, il limite la pression de l’eau.

Le troisième point de vérification est les robinets d’arrosage extérieurs. On oublie parfois de prêter attention aux robinets d’arrosage notamment lors des périodes durant lesquelles ont ne s’en sert pas. Dans ce cas, la pression de l’eau va diminuer. C’est d’ailleurs cela qui vous permet de vous rendre compte que l’eau du robinet coule. Bien souvent, le manque de pression vous évite à la situation de s’aggraver et de se terminer en inondation.

S’il n’y a rien d’anormal à signaler sur tous ces points, il faut alors vérifier votre régulateur de pression. C’est lui qui amène l’eau dans votre maison donc s’il est cassé, cela peut amener une basse pression.

La solution pour un problème de pression d’eau chaude

Si votre manque de pression d’eau chaude est général, c’est-à-dire qu’il concerne tous les robinets de la maison, alors c’est la distribution en eau chaude de la maison au départ du chauffe-eau qui est colmatée par un bouchon. Il faut donc vidanger la cuve du chauffe-eau. Pour cela, commencez par fermer tous les robinets et manœuvrez le groupe de sécurité pour diminuer la pression dans le ballon. Placez ensuite une cuvette sous le point de départ en eau chaude du ballon, vous pouvez alors commencer à démonter les raccords. Faites attention car l’eau qui va en sortir sera très chaude. En débranchant la canalisation du départ d’eau chaude, vous pourrez alors voir le bouchon qui faisait obstruction.

Si vous avez des doutes ou des questions, n’hésitez pas à faire appel à un plombier. Il saura repérer rapidement votre problème de basse pression et le résoudre. Un manque de pression peut être bénin mais aussi cacher quelque chose de plus grave.

La plomberie sans soudure

Comment faire sa plomberie sans soudure ?

Vous avez une douche à installer et pour minimiser les coûts vous aimeriez le faire vous-même ? Par contre, vous n’êtes pas équipé par la soudure et vous n’avez de toute façon pas les compétences pour la faire ? Je vous explique ici comment réaliser simplement sa plomberie sans soudure.

Le matériel dont vous avez besoin :
– Un coupe-tube

– Une pince à emboîture
– Une rainureuse

Alors comment on fait ?

– Commencez par faire le montage de la nourrice. Celle-ci se compose de deux collecteurs : un pour l’eau chaude et le second pour l’eau froide. Enroulez du ruban d’étanchéité sur les filetages des raccords.
– Les tubes PER sont connectés avec des raccords à sertir qui ne nécessitent aucun outillage spécial. Le tube bleu est pour l’eau froide et le rouge pour l’eau chaude. Il faut passer sur le PER l’écrou et la bague puis d’enfoncer dans le tube l’embout qui est déjà raccordé à la nourrice. Puis vissez pour réaliser le sertissage du raccord.

– Fixez la nourrice aux murs à l’aide de chevilles pour cloisons creuses.
– Bouchez chaque collecteur.
– Tracez ensuite sur le mur le passage des tubes en prenant le chemin le plus court pour aller alimenter votre douche.
– Faites vos saignées à l’aide d’une rainureuse. Il faut donc découper le plâtre selon votre tracé sur une largeur de 25 mm.
– Avec une scie cloche, découpez les deux arrivées d’eau de votre douche.
– Vissez les deux boîtiers en plastique qui matérialise ainsi l’arrivée des tubes. Ceux-ci ont des trous prévus pour faire passer le PER.
– Fixez-les sorties en laiton sur les tubes de PER en utilisant la même méthode : écrou puis bagues et insertion. La pince à emboîture permet d’agrandir l’extrémité du tuyau afin de vous aider à faire entrer le bout du raccord.
– Fixez les arrivées d’eau.
– Nichez les tubes PER dans les saignées jusqu’à la nourrice.
– À l’aide d’une pince, coupez les gaines et les tubes pour pouvoir les accorder à la nourrice.
– Raccordez le PER bleu à l’arrivée d’eau froide et le PER rouge à l’arrivée d’eau chaude. En plus de l’écrou et de sa bague, vous devrez poser un embout et un joint.
– Rebouchez les saignées.

Conseil : laissez un peu de jeux au niveau des tubes parce que le PER se dilate ou se rétracte en fonction de la température.

Vous savez maintenant tout pour installer la plomberie de votre douche, votre lavabo, votre WC. Si vous n’êtes pas sûr de vous et pas suffisamment outillé, vous pouvez toujours avoir recours à un plombier qui saura parfaitement le faire et qui vous garantir une installation parfaite et aux normes.